vendredi 19 décembre 2008

Du fer à la pelle...du faire à l'appel...



11 commentaires:

ennbé a dit…

... et surtout à faire à la pelle!
J'aime cette éclatante couleur rouille et cette limaille grise.

namaki a dit…

belle couleur de rouille oui ! toujours ces vieilles usines suisses ? ;-)

sayonaracrÿ a dit…

Coucou paquerëtte, je passe une dernière fois voir la merveille du jour. Du fer de deux âges, l'un plein de vitalié et tourbillons, l'autre tout aigri et troué par le temps, fantastique juxtaposition....
Un dernier schmoutzelaw nippon pour toi, le prochain sera alsacien en bonne et due forme! :-))
(bien reçu le mail cette fois!)

k@ a dit…

Ce mariage de la rouille et du N&B semble rouler, tous mes voeux aux jeunes mariés ! J'aime bcp le contraste entre la verticalité de la barre vieillie et le clinquant des frisottis d'argent ! Bizz

Manuela a dit…

Je sui enadmiration devant cette couleur rouille!!De nobles matières à travailler pour faire appel à notre imaginations!! Tu es une artiste poétique!!

Sandra a dit…

Très très beau contraste de couleurs, je suis en admiration comme d'habitude!

rose a dit…

C'est sublime !!! Très joli travail ! Tu as toujours de bonnes idées photographiques ! bravo !

fan a dit…

Wow, superbe composition, frisottis contre rigidité, gris tout froid contre rouille toute chaude,quel oeil! :o)

a dit…

je revois un peu mes matières oubliées car plus le temps de les dénicher dans la campagne, il fait nuit trop tôt!evidemment que j'aime cette ligne qui vient donner la dynamqieu à ces copeaux de métal. quelle est belle ta photo, p'tite soeur! Tu peux être fière de toi!

danature a dit…

Rien que ton titre, c'est déjà un petit bonheur !

Marie a dit…

magnifique jeu de matières, que c'est beau !